NOS PARTENAIRES

image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 6image 7image 8image 9image 10image 11image 12image 13image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 6image 7image 8image 9image 10image 11image 12image 13

Retrouvez-nous sur

Partager

LAURÉATS BRICO-FILMS

image 0image 1image 2image 3image 4image 5image 0image 1image 2image 3image 4image 5
Home ACTUALITE SELECTION NATIONALE DU MALI DE CLAP IVOIRE 2017
SELECTION NATIONALE DU MALI DE CLAP IVOIRE 2017 PDF Imprimer Envoyer

Réalisatrice Documentaire Hawa Aliou N'Diaye

Le mensonge de Mariam,

Adama SIDIBE réalisateur

L’absence,

Réalisatrice Hawa Aliou N'Diaye

 

 


 

Le mensonge de Mariam

Fiche Technique et Synopsis

Du court métrage de fiction de 13 minutes

Intitulé « Le mensonge de Mariam »

de Adama Sidibé

Titre : Le mensonge de Mariam

Genre : fiction     Support : HDV

Durée : 13 minutes   Version : française

- Photographie: Goulou KEITA

- Son : Harouna Camara

- Montage : Adama SIDIBE


Interprétation :

Bourama : Siaka Komakara Madou : Benjamin Diarra  Mariam : Ramata Koné

Penda : Fatoumata Traoré Rokia : Oulématou SIDIBE Oumou : Bintou SIDIBE


Le mensonge de Mariam Le mensonge de Mariam Le mensonge de Mariam

 

Objectifs : Sensibiliser, faire connaître les us et coutumes.

Auteur -Réalisateur : Adama Sidibé

Portable : (+223) 60 40 74 44          Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Producteur : Brico films Formation

Contact : Djikoroni Troukabougou

Rue 46  Porte 164  BP : E2966 Portable : (+223) 76 30 42 22

Email : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.           Bamako - Mali


Synopsis

Mariam, une jeune fille déclare son amour à un jeune homme Madou, il repousse ses avances parce qu’il aime Rokia une autre fille. Madou apprendra à ses dépens qu’une fille frustrée en amour est semblable à une tigresse blessée par un chasseur.


 

L’absence

Synopsis- L’absence

Mon père a passé presque toute sa vie entre les quatre murs de la mosquée. Il s’est écarté de la famille. Je le voyais rarement à la maison. Son absence a perturbé mon enfance. Aujourd’hui, il n’est plus, mais j’ai l’impression que son esprit me hante partout où je vais. Je le vois en chaque homme âgé que je croise. Est ce dû parce qu’il était absent que son esprit est présent ? Comment construire cette vie de femme ?


Cliquer ici pour télécharger la lettre à l'ONAC-CI Clap Ivoire 2017

 
© 2012 BRICO-FILMS | Joomla Template by vonfio.de